bandeau-titre

RacineDu 9 janvier au 21 février

Phèdre20h30

s�parateur photo article

du 9 janvier au 21 février les vendredi et samedi à 20h00.

Relâche le vendredi 13 février 2015.

                          

« … Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue. Un trouble s’éleva dans mon âme éperdue. Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler, Je sentis tout mon corps et transir et brûler ; Je reconnus Vénus et ses feux redoutables, D’un sang qu’elle poursuit tourments inévitables… »                               

Phèdre (acte I scène 3).

Avec:             

  • Alia ALIOU : ISMENE & PANOPE
  • Jean-Paul CASTA : THESEE
  • Noëlle CASTA : PHEDRE
  • Emmanuel FRANVAL : HIPPOLYTE
  • Camille LARRIVEE : ARICIE
  • Jean QUEVA : THERAMENE
  • Anne ROUBIEU AGOPIAN : OENONE

Mise en scène / Noëlle CASTA

Décors / Raymond CECCALDI

Costumes / ALYSSEA CREATIONS

Régie / Patrice ANDRÉ

Affiche / Bruno JAILLET   

      

Phèdre lutte en vain contre la passion qu’elle éprouve pour Hippolyte, le fils de Thésée dont elle est l’épouse. Torturée et honteuse d’un sentiment qu’elle ne contrôle pas, elle cherche par tous les moyens à éloigner d’elle ce beau-fils adulé, mais l’annonce de la mort de Thésée lui donne soudain un espoir insensé…          

                                                       

                     

« Phèdre n’est ni tout à fait coupable, ni tout à fait innocente : elle est engagée, par sa destinée et par la colère des Dieux, dans une passion illégitime dont elle a horreur toute la première : elle fait tous ses efforts pour la surmonter : elle aime mieux se laisser mourir que de la déclarer à personne ; et lorsqu’elle est forcée de la découvrir, elle en parle avec une confusion qui fait bien voir que son crime est plutôt une punition des Dieux qu’un mouvement de sa volonté… »

                                              

Jean RACINE (Préface de Phèdre).

s�parateur