bandeau-titre

L'Athanor

separateur titre

Chers amis de l’ATHANOR THEATRE

Le 3 Juin, notre petit théâtre pour grandes pièces a fermé définitivement ses portes.

Il y a 23 ans j‘ai réalisé un rêve de comédienne : ouvrir et animer un lieu théâtral consacré à la création de grands textes classiques et contemporains.

La Compagnie Noëlle Casta, créée pour animer ce lieu, commença alors son travail d’artisan du Théâtre.

Dans quelques jours, cette belle Compagnie cessera son activité, car avec Jean Paul, mon époux, le Président de notre association, nous quittons la région.

Avant de partir, je tiens à remercier tous nos spectateurs qui, au fil des années, ont suivi notre travail et nous ont encouragés, à remercier tous les comédiens qui ont intégré la Compagnie et, la nourrissant de leur talent et de leur enthousiasme, ont fait un bout de chemin avec l’Athanor, ce creuset des alchimistes d’où sont nées plus de cent créations théâtrales, fidèles aux grands textes mais souvent « revisitées »

Je tiens également à remercier tous ceux qui ont participé à la vie du théâtre, toute notre équipe technique, notre technicien régisseur et ceux qui l’ont précédé, notre décorateur et notre costumière qui ont donné vie et couleur à nos spectacles.

Je vais partir en gardant au cœur le souvenir de ces milliers d’heures passées à répéter fiévreusement la nouvelle pièce, redoutant et espérant à la fois la date de la fameuse « Première », avec par-dessus tout le souvenir de toutes ces heures que nous avons partagées avec le public, si proche de notre petit plateau, le souvenir des discussions à la sortie des représentations, le souvenir de toute cette vie autour des grands textes de Molière, Racine, Marivaux, Musset, Feydeau, Shakespeare, Goldoni, Lorca, Brecht, Tchekhov, et tant d’autres que nous avons aimés ensemble, le souvenir enfin, de cette vie nourrie de théâtre, de passion et d’amitié.

J’espère que nous aurons l’occasion de nous retrouver avant le 3 Juin sur les deux dernières créations de la Compagnie : Phèdre de Racine et Grand Peur et Misère du IIIème Reich de Brecht (programmé à la place de l’Oiseau Vert)

A très bientôt donc.

Et Vive le Théâtre.

Noëlle Casta

Directrice de L’ATHANOR THEATRE